lundi 6 juin 2016

Interlude

Nuit debout, c'est gentillet, dérisoire, à mon avis pas très rimbaldien. Pour moi, ce sera plutôt nuit couché. Je les laisse discuter entre eux, j'attends bien autre chose comme déluge avec des forces mieux dirigées. Bien sûr que je suis contre la loi El Khomry Macron Union européenne, mais participer à des activités bobos ou lunaires qui vont se tasser après quelques semaines ou mois dans une rancœur rentrée...
Le rock aussi est devenu un amusement, un simple divertissement.
Une bonne exception, The Kills, ils avaient quatre super albums, le nouveau vient de sortir. Le début d'Ash and Ice, nom du nouvel opus, j'accroche moins, le titre Doing it to death a un petit son électro et pour le début de l'album je m'inquiétais, les chansons sont bien, mais le son ne me prend pas, mais progressivement ça revient et je me sens quand même dans un bon album des Kills, même si j'ai une préférence pour les anciens Blood pressures, No Wow, Midnight boom...
Pour notre présent, The Kills est la seule œuvre rock de révolte authentique à mon sens.


Pour la musique classique, l'actualité serait plutôt du côté de Sabine Devieilhe, une soprano qui joue les Weber Sisters de Mozart, mais c'est du coup moins rimbaldien. J'ai aussi écouté le CD sur Rameau, mais musicalement Rameau je comprends l'échec de la musique classique française face aux italiens et aux allemands.


**

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire